par | Mai 2, 2021 | Actualités | 0 commentaires

Liga : le Real Madrid vient à bout d’Osasuna et rêve encore du doublé

Quatre jours avant d’aller défier Chelsea à Londres en demi-finale retour de Ligue des Champions, le Real Madrid s’est fait peur mais a tout de même pris les trois points en disposant d’Osasuna (2-0) ce samedi, dans le cadre de la 34ème journée de Liga. Les Merengues, invaincus depuis 19 rencontres, restent au contact du leader, l’Atlético de Madrid, et ont encore leur mot à dire dans la course au titre en Espagne. Raphaël Varane est néanmoins sorti à la pause, de quoi inquiéter Zinédine Zidane.

Suite de la course au titre de champion d’Espagne. Après la courte victoire de l’Atlético de Madrid sur la pelouse d’Elche (1-0) un peu plus tôt dans la journée ce samedi, le Real Madrid, dauphin des Colchoneros, était condamné à la victoire lors de la réception d’Osasuna s’il espérait continuer à rivaliser jusqu’au bout de cette Liga. Alors que cette 34ème journée de championnat intervenait entre les deux confrontations face à Chelsea, en demi-finale de la Ligue des Champions, Zinédine Zidane alignait un 4-2-3-1 avec la présence notamment d’Odriozola, Varane, Marcelo, Antonio Blanco, Asensio, Hazard ou encore Benzema. De son côté, Jagoba Arrasate, l’entraîneur des Rojillos, s’appuyait lui sur un 4-1-4-1 pour contrecarrer les plans des Merengues avec Aridane, Lucas Torro, Roberto Torres ou encore Avila, titularisé pour la première fois de la saison en pointe.

Rapidement, Eden Hazard allumait la première mèche de cette partie après un beau déboulé mais sa frappe passait au-dessus des buts de Sergio Herrera (3e). Trois minutes plus tard, après une incursion des Madrilènes dans la surface adverse, ni Hazard, ni Vinicius Jr, ni Marco Asensio ne parvenaient à trouver la faille sur ce cafouillage (6e). Si les hommes de Zinédine Zidane avaient le contrôle du cuir dans ce début de rencontre, Chimy Avila profitait d’une remise ratée de Karim Benzema, un fait assez rare pour être souligné, pour chauffer les gants de Courtois de loin (9e). Les visiteurs faisaient preuve de beaucoup de générosité dans les efforts, jouant crânement leur chance, à l’image de ce centre obligeant Courtois à se détendre à la conclusion d’un joli mouvement collectif (23e). Mais le Real Madrid insistait et, dans la foulée, en contre, Benzema n’ajustait pas sa reprise de volée (24e) alors que Hazard, très entreprenant, puis Militão, de la tête à deux reprises, butaient coup sur coup sur un Sergio Herrera en grande forme (26e, 29e).

Militão, récompensé, délivre le Real Madrid

Le danger se faisait de plus en plus pressant devant les buts d’Osasuna, mais Vinicius Jr manquait de justesse dans le dernier geste (33e). Si Chimy Avila pensait ouvrir le score contre cours du jeu juste avant la pause, son but était refusé pour une position de hors-jeu évidente (45e). Au retour des vestiaires, le Real Madrid poussait pour se mettre à l’abri (56e), en vain, alors qu’Osasuna opérait en contre, se créant quelques occasions, en témoigne cette frappe lointaine de Jon Moncayola repoussée par Thibaut Courtois (54e). A l’heure de jeu, les Rojillos imposaient un pressing plus intense à des Madrilènes qui peinaient à se montrer aussi dangereux qu’en première période. De quoi pousser ZZ à lancer Rodrygo (65e), qui, sur l’un de ses premiers ballons, percutaient et décochait une frappe échouant non loin du poteau droit d’Herrera (68e).

Alors que le Real Madrid se dirigeait tout doucement vers un nouveau match nul et vierge en championnat, Eder Militão reprenait victorieusement un corner d’Isco de la tête pour délivrer son équipe (1-0, 76e). Le premier but de la saison du Brésilien, récompensé après avoir tenté sa chance à plusieurs reprises dans cette partie, arrivait à point nommé et permettait aux Merengues de se libérer puisque Casemiro, servi par Karim Benzema, faisait ensuite le break en trompant involontairement et avec de la réussite Sergio Herrera (2-0, 80e). Malgré des tentatives de Benzema (84e) ou encore Isco (88e), le score ne bougeait plus en fin de rencontre. Grâce à cette victoire 2-0, le Real Madrid (2ème, 74 points) reste à deux unités du leader, l’Atlético et poursuit sa belle série de 19 matchs sans défaite toutes compétitions confondues. De quoi faire le plein de confiance avant de se rendre à Londres, mercredi, pour y disputer la demi-finale retour de C1 face à Chelsea. De son côté, Osasuna (11ème, 40 points) enchaîne un deuxième revers et reste englué dans le ventre mou du championnat espagnol.